Sélectionner une page

Propos recueillis par : Vincent Llobell
Interview de : Vincent Mendes, CEO d’Entrup

Après 3 mois d’éloignement, je reviens chez entrup afin d’en savoir plus sur les trois co-fondateurs. Après avoir commercialisé leur premier produit, Teams en 2016, les voilà depuis septembre avec un nouvel atout dans leur manche. Aster, le smart assistant qui vous aide à mettre en place de meilleures réunions. Après quelques rires et bavardages, nous nous mettons en selle.

Comment le projet entrup a commencé pour toi ?

Avec Thomas, on se connaît depuis tout petit et on a toujours eu dans un coin de notre tête l’idée de travailler ensemble. Après avoir tous les deux travaillé dans des grands groupes, on s’est dit que le moment était arrivé pour nous de prendre notre envol (rire). Et c’est ainsi que tout a débuté. On recherchait un CTO avec Thom et on souhaitait tous les trois entreprendre. Le courant est très bien passé avec JB et voilà comment entrup est né.

Qu’est-ce qui vous a amené à aider les membres d’une équipe à mieux travailler ensemble ?

On a toujours eu la volonté et l’ambition d’aider les équipes à collaborer efficacement de manière très concrète. C’est pour cela qu’Aster est née. La dimension humaine est trop souvent mise de côté alors que c’est l’une des plus importantes dans le monde de l’entreprise.

Quels sont les défis que tu as pu rencontrer au cours de ces quatre ans ?

Entreprendre est un défi. Tout lâcher comme on l’a fait, créer une équipe, c’est un immense défi… Mais je t’avoue que lors de notre levée de fonds, nous avons été lâchés par notre plus gros investisseur au dernier moment ce qui fut un coup dur que nous avons surmonté de fort belle manière.

Si entrup n’avait jamais existé, tu aurais fait quoi ?

J’aurais ouvert une boulangerie, un restaurant de sushis ou construit des avions. Je sais, cela n’a rien à voir (rire).

Sortons du contexte du travail, quels sont tes hobbies ?

J’aime beaucoup lire. La lecture me permet de m’apaiser et de reposer mon esprit. Je lis beaucoup de bouquins sur la méditation notamment.

La question retour vers le futur 🚀 : Si tu faisais un bond de 13 ans dans le passé mais en conservant l’expérience et les souvenirs que tu possèdes aujourd’hui, que ferais-tu différemment ?

J’hésite…je pense que je ne changerais rien figure-toi. Sauf mes gouts musicaux …

Découvrez aussi :

Partager :