Sélectionner une page

Pour piloter sa société comme un produit et avoir une vision commune claire, la méthode Scrum est la technique idoine. Issue de la théorie agile, Scrum est un mode d’organisation du travail qui permet d’intégrer l’approche produit à une équipe. Le développement du produit est constitué d’une série d’itérations de longueurs fixes appelées sprints, qui fournissent aux équipes un cadre pour l’accomplissement d’objectifs à une cadence régulière. Cela permet d’avoir une impression de progression constante grâce aux jalons ( fin de sprints) qui dynamisent l’équipe. L’approche produit est ainsi la manière dont une équipe conçoit et fait évoluer son produit. Chaque phase a un objectif prédéfini (exemple : sortir un produit qui respecte la promesse) qui doit participer à la création du produit.

Appliquer l’approche produit à votre équipe

Les initiatives

Identifiez d’abord les différentes phases et les objectifs de ces dernières. Un brainstorm rapide afin de déterminer les phases et les objectifs permet dès lors de faire émerger des zones de focus, grâce aux idées des participants. Les décideurs doivent se demander comment faire pour que le produit réponde à la promesse. Il faut par exemple prendre du feedback interne. C’est en se posant ce type de question que des pistes apparaissent. Regroupez les idées semblables et séparez les grandes actions. Elles correspondent aux initiatives. Pour que ces initiatives soient pertinentes et complètes, définissez des responsables (par initiative) et des indicateurs de suivi.

Les objectifs

Chaque initiative traitant du même sujet est regroupée au sein d’un même objectif. La force de la détermination d’un objectif est qu’il regroupe des initiatives émanants de différents pôles. Le but est d’arriver à un maximum de transversalité, de faire disparaître les barrières entre les différents pôles de l’équipe.

L’approche produit permet ainsi de créer un modèle qui favorise la transversalité, la progression, l’implication totale de l’équipe. C’est un modèle responsabilisant car chaque membre de votre équipe est engagé et détenteur d’initiative(s).

Présentation du nouveau modèle à l’équipe

Après la mise en place de ces fondations, l’équipe doit être impliquée au processus. Il faut donc présenter ce nouveau modèle. Pour cela, rien de mieux qu’une journée spéciale dédiée à cela comme par exemple un séminaire. Cette journée aura pour objectif d’expliquer au mieux le nouveau fonctionnement. Pour que les membres de votre équipe soient engagés au maximum dans ce nouveau défi, ils doivent constituer des groupes par objectifs. Une fois ces groupes mis en place, ils vont déterminer un plan d’action dans le but d’atteindre leur objectif. Le but de cet exercice est d’avoir une cohérence globale. A la fin de celui-ci, chacun doit être capable de savoir en quoi il contribue à l’objectif commun.

Matérialisation de la méthode : mise en place de la réunion de suivi

Les objectifs et les initiatives sont maintenant déterminés. Il ne vous reste plus qu’à les matérialiser en mettant en place la Weekly Une réunion hebdomadaire qui permet de mettre en place un suivi des avancées de vos projets

Déroulé d’une Weekly type :

  • Inclusion : Chaque participant exprime son état du moment de manière brève, s’il va bien, s’il est en forme etc…
  • Retour sur les actions bloquantes de la semaine précédente pour voir si elles ont été réglées ou non. Le porteur et la date de ces actions doivent être indiqués.
  • Green Flags : initiative par initiative, revenez sur les réussites de la semaine passée. en oubliant pas de présenter chaque objectif. 
  • Red Flags : cette fois-ci utilisez le tour de table pour laisser l’opportunité à chacun d’exprimer de potentielles situations de blocage. 

Prenez quelques minutes pour voir si vous pouvez traiter certains Red Flags bloquants. Si ils seront traités dans la semaine et leur résolution notifiée lors de la prochaine réunion.

  • Désinclusion : Chacun exprime son opinion sur le déroulé de la réunion.

 

Découvrez aussi :

Partager :